Ateliers d'écriture·Les z'envolés

Nouveauté de l’été : les z’envolés, un atelier d’écriture !

L’été, c’est l’heure de toutes les folies (Ah bon ? – Eh oui !). Aussi ai-je décidé de me lancer dans une petite aventure pour compléter ce qu’offre déjà le blog. En fait, quand je dis « me lancer », j’exagère : l’aventure avait déjà commencé sur Zèbres à plumes. Suite à la demande de quelques amateurs sur un forum généraliste, j’avais en effet créé ce petit espace pour qu’on s’essaie tranquillement aux exercices littéraires, loin des regards. Mais l’enthousiasme du début a rapidement tourné court et il est apparu que la forme choisie ne correspondait plus trop aux attentes des uns et des autres. La forme par blog, je n’ai pas osé au début car ici c’était tout neuf et je voulais moi-même prendre mes marques… A présent, me voilà prête.

Fonctionnement de l’atelier d’écriture

Toutes les deux semaines environ, je proposerai ici un sujet d’atelier. Celui-ci pourra être de plusieurs types. Voici plusieurs exemples de possibles sujets :

  • une contrainte légère (Placer une liste de mots dans votre texte, par exemple),
  • un thème (l’air et le vent, écrire, je déteste le gratin de chou-fleur*)
  • ou encore une simple suggestion d’inspiration, ce que je préfère en général (écrire à partir d’un tableau, un morceau musical, une citation, une couverture de livre).
  • Le seul genre de sujet qui ne figurera pas dans tout ça, c’est l’écriture à partir d’une photo, parce que c’est déjà au centre d’un atelier d’écriture sur blog, celui de Leiloona, et que c’est très bien fait. Je vous conseille fortement de faire un tour par chez elle si vous ne connaissez pas déjà !

Une fois le sujet donné, vous avez deux semaines pour proposer votre texte. Pour participer, il vous suffit de me donner le lien vers votre texte (posté sur votre blog, Scribay ou autre) en commentaire. A la fin de la session, je posterai pour mettre en avant les participations. Si vous n’avez pas de blog, vous pouvez m’envoyer un mail (nolwenn.pamart[at]gmail.com) avec votre texte pour qu’il soit publié ici.

Un sujet récapitulatif donnera la liste des thèmes abordés au fur et à mesure (ça doit être mon côté bibliothécaire, j’aime les sujets récapitulatifs :D). L’atelier est ouvert à tous. Le but est de donner des coups de pouce à l’inspiration et, bien sûr, de profiter du plaisir d’écrire avant tout. 🙂

La formule est à l’essai cet été (ce n’est certes pas la période où tout le monde est là, mais c’est le moment de s’essayer à de nouvelles choses). Après Zèbres à plumes, j’ai décidé d’appeler cette nouvelle mouture les Z’envolés. Le « z » permet de garder la filiation avec la précédente expérience. Et pour le reste, c’est une histoire qu’il nous reste à écrire… 😉

Le premier sujet des Z’envolés

Commençons simplement, avec une couverture de livre. Je vous propose d’écrire un petit texte sur ce que vous inspire l’image et le titre de cette couverture (le lien peut être ténu, vous pouvez même changer le titre, il faut juste que ce lien existe).

couverture_ei.php

Les textes seront publiés le samedi 25 juillet avant 20h.

Alors… qui se lance avec moi ? 😀

* Un diabolo menthe à qui trouvera l’allusion. 😉

Publicités

26 réflexions au sujet de « Nouveauté de l’été : les z’envolés, un atelier d’écriture ! »

      1. Malheureusement, je vais devoir déclarer forfait en raison de crises de migraine à répétition ! Mais je compte bien participer au plus tôt, dès la prochaine édition, j’espère !

        J'aime

  1. J’arrive tout droit du Parc aux Zèbres ; j’y lis une nouvelle surprenante.
    Tout cela n’était qu’une expérience.
    Bon… j’étais un cobaye alors ? Voici qui ne manque pas de piquant !
    Comme de juste, tout cobaye ignore généralement tout de son vrai statut, hihihi.
    Heureusement qu’il est précisé que tous les expérimentateurs de tout poil sont acceptés içi.
    De la sorte, mon modeste empirisme me permettra peut-être, à force de tâtonnements maladroits, de faire quelques progrès. Je compte sur vous pour m’y aider…
    Me voici donc, suivant les pistes indiquées pour découvrir un nouveau laboratoire.
    Avec un peu de chance, je pourrai, moi aussi, faire avancer la recherche.
    A ma façon !

    Je ne commence peut-être pas très bien puisque j’arrive juste le lendemain de la clôture des premiers tests. Mais je reste positif : je vais lire la suite des réjouissances. J’y trouverai sûrement de quoi nourrir mes modestes ambitions. Et puis, il faut bien l’avouer, l’attrait du neuf reste entier.
    En attendant, premiers remerciements pour ce laboratoire.

    J'aime

    1. Si vous étiez des cobayes, je l’étais aussi… J’ai tenté une formule sur forum, qui ne s’est pas révélé si concluante, et je me suis dit que le blog était plus adapté pour un atelier commençant. Dans tous les cas, je suis navrée de ce mauvais timing… Arriver en plein déménagement n’a rien de drôle.
      En tout cas, le nouveau sujet a été posté et j’espère sincèrement que les fioles du laboratoire vous (t’?) aideront à concocter une décoction intéressante. Au plaisir de vous (te ?) lire ! 🙂

      J'aime

      1. Mille pardon si tu as pris mon commentaire pour une acide critique ; ce n’était pas le but.
        Bien au contraire, c’était un petit sourire en coin et rien de plus.
        Je veillerai à l’avenir à mieux peser mes mots.
        Et puis, la vie de cobaye n’est pas forcément ténébreuse.
        La preuve ; sans le connaître, j’adorais mon statut !
        J’aimais bien la formule précédente, il y avait plein de trucs sympas.
        Alors, je ne suis pas inquiet pour ce blog ; je sais que je vais me régaler.
        En attendant, je fais déjà chauffer cornues et autres tubes à essais pour inventer de nouvelles soupes qui, je l’espère, ne seront pas trop insipides.
        Un nouveau sujet, dis-tu ? J’y vais !

        J'aime

    1. Hum… non, je pense que le lien se verra (ou au moins se sentira). Dans le doute, il est possible de le faire, mais si le texte existe à lui tout seul, c’est tout aussi bien, je trouve. 🙂
      Bref, c’est comme on veut 😛
      Je ne pense pas le faire pour ma part.

      J'aime

  2. Si cela peut t’aider, tu peux outrepasser la méthode conseillée (je suis de ceux qui ne font que transgresser ou adapter les règles selon leurs inspirations). J’ai choisi cette façon de faire (tirée du Magasin d’écriture d’Hubert Haddad) pour que les participants puissent se lâcher, sans craindre de se détacher trop du texte source.
    Et sinon eh bien… ce n’est que partie remise, j’espère 😉
    En tout cas, il n’est jamais question de hauteur ou non. (Et si cela peut rassurer, je ne sais pas encore par quel bout prendre le sujet non plus :P)

    J'aime

  3. Il ne saurait être question pour moi de ne pas tenter quelque chose. Alors, pas question de « partie remise ». Je compte seulement que vous saurez, vous qui aurez la pénible tâche de me lire, vous contenter de peu !!

    J'aime

  4. Bonjour,

    ça y est… j’ai commis un texte.
    J’ai beau le lire et le relire, je n’arrive pas à retirer ce qui n’est pas bon, simplement parce que je ne vois pas quoi retirer… aveugle malgré moi.
    alors, voici le lien puisque, finalement, je ne sais pas quoi changer.

    https://www.scribay.com/library/text/2924

    j’aimerais bien connaître les points faibles…

    J'aime

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s