C'est lundi ! Que lisez-vous ?

C’est lundi, qu’écrivez/que lisez-vous ? Le retour.

Récap’ chez Galleane

Ce que j’ai lu cette semaine

ob_8355a4_l-homme-des-jeux jean_de_tinan_002

Voir mes articles sur L’Exemple de Ninon de Lenclos amoureuse sur le blog Jean de Tinan

Ce que je suis en train de lire

41VkvX8yUFL._SL500_SX258_BO1,204,203,200_Quatrième de couverture : La complicité qui s instaura rapidement entre Pierre Louÿs et Jean de Tinan donne à leur correspondance croisée un caractère particulier, fait de primesaut, de confidences, de potins et d’ironie espiègle. Ces 189 LETTRES inédites ne se limitent donc nullement à la littérature, mais constituent une sorte de journal des occupations, des opinions, des déplacements, des rencontres, des curiosités et aussi des humeurs des deux amis. Aussi doués l’un que l’autre pour l’art épistolaire, ils s’écrivirent assidûment pendant cinq années (1894-1898), et leurs lettres sans apprêt sont véritablement à leur image. Cette correspondance couvre une période capitale de la vie de chacun des deux écrivains.

Du simple message à l’épître drolatique en vers ou à la relation de voyage, ces lettres sont d une grande variété. Elles nous font passer des cafés et restaurants parisiens, aux rues chaudes de la Kasbah d Alger ou du Caire, et du Mercure de France et du Chat Noir au parc de Jumièges et aux guinguettes de Montigny. C’est ainsi qu’à côté de précisions sur la naissance du Centaure, on y trouvera des précisions, non moins importantes, sur les amours de Pierre Louÿs avec Zohra Bent Brahim… Document irremplaçable sur l »avant-siècle, cette correspondance est, en même temps que le vivant portrait de deux écrivains d une grande originalité, une étourdissante leçon d »écriture.

Ce que je vais lire ensuite

mondologue C_Plonger_7263

~ * ~

Ce que j’ai écrit cette semaine

L’inspiration revient enfin !

viFJHjcBpERien d’autre qu’un signe livre une tranche de vie de la jeune Margaret, dans l’Angleterre de la fin du XIXe siècle. Lorsque cette dernière tient absolument à emporter son matériel à dessins lors d’un pique-nique à la clairière Weston, pleine de statues mythologiques un peu douteuses, sa tante et tutrice Elizabeth Erdinger commence à nourrir quelques inquiétudes au sujet de la moralité de la jeune fille…

Et Dernière minute, texte écrit à l’occasion de l’atelier d’écriture « Une photo, quelques mots » parle d’un rendez-vous très étrange entre un jeune homme de passage à Londres et une petite dame en robe à fleurs, dans un resto-bar comme tous les autres. Il s’agit d’une partie du Livre rêvé, nouvelle en cours que j’avance au fur et à mesure. La belle photo de Julien Ribot utilisée pour cet atelier d’écriture m’a aidée à trouver un cadre pour une scène capitale.

Par ailleurs, si vous appréciez ce que j’écris, sachez que j’ai mis le récapitulatif de textes personnels à jour, donnant les liens vers les textes que j’ai publiés ici mais également ailleurs. Et si vous vous sentez inspirés aussi, n’oubliez pas que vous pouvez mettre la main à la plume à votre tour, avec l’atelier d’écriture les Z’envolés, qui commence sa première session. 😉

Très belle semaine littéraire à vous,

Publicités

10 réflexions au sujet de « C’est lundi, qu’écrivez/que lisez-vous ? Le retour. »

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s