Ateliers d'écriture·Les z'envolés

Les Z’envolés, troisième session : Atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?

Bonjour ! Je vous propose pour le troisième atelier de nous inspirer de la technique de travail de Georges Perec pour Tentative d’épuisement d’un lieu parisien :

A différents moments de la journée, il a noté ce qu’il voyait : les événements ordinaires de la rue, les gens, les véhicules, les animaux, les nuages et le passage du temps. Des listes. Les faits insignifiants de la vie quotidienne. Rien, ou presque rien. Mais un regard, une perception humaine, unique, vibrante, impressionniste […]. Les mille petits détails inaperçus qui font la vie [d’un lieu]. Les innombrables variations imperceptibles du temps, de la lumière, du décor, du vivant. Autobus, chiens, passants, touristes.

Bien sûr, nous n’avons pas le temps de nous lancer dans une démarche aussi longue et aussi poussée. Mais je vous demande tout de même de choisir un lieu, familier ou non, et de vous y poser quelques instants pour observer, vous imprégner de son atmosphère et des petites choses insignifiantes qui s’y passent. Cela peut être une place dans votre ville, le bus, métro ou tramway que vous prenez le matin ou encore le supermarché où vous allez faire vos courses : en un mot, n’importe quoi, n’importe où, tant que vous pouvez vous y poser quelques minutes et regarder.

Prenez des notes si c’est possible, ou recueillez des impressions dans un coin de votre tête. En somme, prenez de la matière. A partir de cela, laissez dériver votre imagination, voyez ce que vos observations vous inspirent. L’un d’entre eux peut-être retiendra votre attention et dans ce cas, il suffira d’écrire à partir de ça. Dans le cas où rien ne ressort, brodez autour de ce flux continu de petites scènes, pour faire ressortir l’atmosphère propre au lieu que vous avez choisi.

Et à partir de tout ça, écrivez une petite histoire ou une chronique (forme et style libres).

On se donne rendez-vous samedi 29 au soir ? 🙂

Atelier tiré de La Fabrique des histoires de Ségolène Chaillet.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les Z’envolés, troisième session : Atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? »

  1. Au plaisir de vous lire 🙂
    L’Ornithorynque : Ah, le temps… En tout cas, n’hésite pas si jamais tu as du retard. Postant moi-même un peu en décalage parfois, j’aurais beau jeu de ne pas accepter des participations tardives !

    J'aime

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s