Ateliers d'écriture·Les z'envolés

Ateliers d’écriture n°7 et 8 : Errata

Chers lecteurs, je dois vous avouer une grossière, très grossière erreur. C’était peut-être la perspective d’un week-end au soleil qui m’a détournée du droit chemin, ou ma fatigue qui s’enchronique chaque jour davantage, mais lors des deux derniers comptes-rendus d’atelier d’écriture, j’ai fait une grosse bêtise. J’ai oublié à chaque fois une participation. L’une était hors délai (l’atelier n°7), l’autre était en avance (atelier n°8).

Je vous propose donc de découvrir deux textes supplémentaires.

  • La Boîte à cigare d’Orchidoclaste s’est inspiré du sujet n°7 qui invitait à écrire d’après cette citation :

Faites comme moi, André, faites des liasses avec le passé – ça ne change rien – cela désencombre un peu les tiroirs.

  • Violence conjugale du Rêveur, qui se base sur le sujet n°8 en rapport avec les faits divers.

Les deux interprétations ont été ajoutées aux récapitulatifs respectifs (ici et ici), et je ne saurais trop vous recommander d’aller les découvrir. La première propose un ton aussi enlevé qu’élégant, ce qui est une façon originale de convoquer le  passé, tandis que la seconde, sous ses airs graves, vient interroger nos préjugés et représentations toutes faites. Un angle de choix pour parler du fait divers !

Publicités

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s