Les Introuvables

A l’occasion du centième billet publié sur le blog démarrait une nouvelle chronique dédiée aux livres qui sont, depuis un moment maintenant, sortis du circuit classique de l’édition. Livres anciens (dans une large acception du terme), oubliés des fonds de placard ou trouvailles de libraire : tous les deux mois ils volent la vedette aux dernière nouveautés du paysage éditorial français !

Ci-dessous, un petit récapitulatif des titres abordés, et du point d’histoire (du livre, en général) abordé en parallèle.

Source : http://www.gratisography.com/#objects

Lancement de la chronique

Les Cinq nièces de l’oncle Barbe-Bleue de Jacques Lermont / l’essor de la reliure industrielle à la fin du XIXe siècle

La Relation du tremblement de terre arrivé à Lisbonne la 1er novembre 1755 / les petites plaquettes historiques

La Prêtresse sans Dieu de Leïlah Mahi / les oubliés de l’histoire littéraire

Solitude de J. M Dargaud / l’ex-libris

L’Hôtel du Nord d’Eugène Dabit / Le Livre de demain d’Arthème Fayard

Artificielle d’Eugène Morel / Les envois autographes

Laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s